Zoom sur: La Climatologie

La climatologie est l’étude du climat et de l’état moyen de l’atmosphère, c’est-à-dire la succession des conditions météorologiques sur de longues périodes dans le temps. Il s’agit d’une branche combinée de lagéographie physique et de la météorologie, l’étude du temps à court terme étant le domaine de la météorologie opérationnelle. Un climatologue, ou climatologiste, est un spécialiste qui fait l’étude des variations locales et temporelles des climats grâce aux statistiques des données provenant de plusieurs domaines qui affectent le climat.

Si la climatologie s’intéresse essentiellement à l’étude et à la classification des climats existants sur terre, une partie de la discipline traite aussi de l’interaction entre climat et société ; que ce soit l’influence du climat sur l’Homme ou de l’Homme sur le climat.

En règle générale, le climat varie peu, en un endroit donné du globe, sur une durée de l’échelle du siècle. Mais sur des temps géologiques, le climat peut changer considérablement. Par exemple, la Scandinavie a connu plusieurs périodes glaciaires dans le dernier million d’années. L’étude des climats passés est la paléoclimatologie. Cette étude en fonction de l’histoire humaine s’appelle climatologie historique.

La climatologie est constituée d’une multitude de disciplines scientifiques. On y retrouve entre autres les astrophysiciens qui s’intéressent à la quantité d’énergie solaire reçue par la terre, les dynamiciens de l’atmosphère qui s’intéressent aux échanges d’énergie entre les différentes couches de l’atmosphère, les chimistes de l’atmosphère qui étudie la composition de l’air, d’océanographes, de glaciologues, de volcanologues, des géophysiciens, des biochimistes, de biologistes, etc. C’est l’addition du savoir de chacune de ces disciplines qui permet d’obtenir une compréhension globale de l’histoire de notre climat, ainsi que de permettre de faire des projections pour prédire statistiquement son évolution.

La connaissance de nombreux paramètres, comme la température à différentes altitudes, l’influence des gaz à effet de serre, l’humidité relative, l’évaporation océanique, est nécessaire pour produire des modèles climatiques numériques et anticiper les changements du climat que l’on peut prévoir à plus ou moins long terme (30 ans).

Source Ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s